Sophie Estienne

Sophie<br />Estienne

Sophie
Estienne

Avocate

Profil

Me Sophie Estienne s’est jointe au cabinet à titre d’avocate en 2021. Portée par une faculté d’adaptation que traduit son expérience biculturelle en France et au Québec, elle témoigne, à travers son parcours, de sa volonté de jouer un rôle dans la justice sociale et dans l’accessibilité de la justice. Son parcours académique au Québec lui a permis de perfectionner ses facultés de recherche et d’analyse, et d’acquérir des expériences juridiques variées parmi lesquelles une collaboration avec le Comité international de la Croix-Rouge (2015-2016), un stage à la Chambre civile de la Cour du Québec sous la supervision de l’honorable Hélène Carrier (2018), ou encore une expérience en litige à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (2019). Me Estienne a également œuvré en tant que responsable de publications pour les Éditions Yvon Blais, une division de Thomson Reuters, où elle gérait la publication de différents ouvrages juridiques.

En parallèle, Me Estienne est aussi avocate partenaire pour Juripop, dont la mission est d’offrir information et accompagnement juridiques aux personnes témoins ou victimes de harcèlement sexuel/psychologique dans leur milieu de travail, ou de violences sexuelles.

Me Estienne est membre de plusieurs comités du Jeune Barreau de Montréal (JBM), tels que :

  • le Comité Services juridiques pro bono, qui œuvre pour l’amélioration de l’accessibilité à la justice,
  • le Comité Recherche et législation (CRL), pour lequel elle produit régulièrement des articles juridiques publiés sur le blogue du CRL,
  • le Comité des affaires publiques, qui a notamment pour mission de rédiger des projets de communiqués de presse pour le JBM.

Dernièrement, elle a rejoint, en tant que bénévole, l’équipe de la Revue québécoise de droit international à titre d’intégrateur, où son rôle est de corriger la mise en page et d’assembler les articles afin d’obtenir une maquette finale pour publication.

  • Année d’admission au Barreau : 2019.
  • Diplômée de l’Université Laval (Québec), LL.M. Droit international et transnational
  • Diplômée de l’Université Laval (Québec), LL.B.
  • Diplômée de l’Université de Montpellier (France), Master 1 en Droit pénal
  • Diplômée de l’Université de Montpellier (France), Licence en droit privé

Actions collectives

Location de véhicules à court terme à de jeunes conducteurs (16 à 24 ans)

Dans l’industrie de la location de véhicules à court terme, une pratique courante veut que l’on discrimine à l’endroit des conducteurs âgés de 16 à 24 ans (ci-après « jeunes conducteurs »). Cette discrimination envers les jeunes conducteurs prend trois formes : (1) l’imposition de frais additionnels, (2) le refus de leur louer certains modèles de véhicule et (3) le refus pur et simple de leur louer tout modèle de véhicule;

Actions collectives complétées

Comment pouvons-nous vous aider?